Cuisine·Salé

Fajitas au poulet

Aujourd’hui on voyage, destination le long du Rio Grande à la frontière du Texas et du Mexique, où fin des années 30 les ouvriers mexicains travaillant dans les ranchs se voyaient offrir pour leur travail fourni, les pièces de bœuf les moins tendres lorsque les fermiers en abattaient un. De ces morceaux de viande sont nés les fajitas, les mexicains partageaient ses repas en famille, une façon de nourrir de grandes tablées à moindre coût. Depuis on trouve des fajitas, toujours au bœuf, mais également au poulet, ainsi qu’aux crevettes (moi cette dernière version ne me tente pas du tout, mais il en faut bien pour tous les goûts).

Etant une grande fana de poulet (si je n’en mange pas 4 fois par semaine, il y a un souci quelque part 😉 ) il est donc logique que ce soit cette version de fajitas que nous mangeons à la maison.

Donc c’est partit pour la recette:

Tout d’abord, il vous faut pour 6 fajitas:

  • 3 poivrons, 1 rouge 1 jaune et 1 vert (bien que la couleur ne change absolument rien à la chose puisqu’il s’agit de différents stade de maturation du poivron, c’est juste pour apporter de la couleur à votre plat)
  • 2 gros oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 1 grosse boite de tomates pelées (vous pouvez prendre des fraîches, mais quand elles ne sont pas mures ou de mauvaise qualité je préfère me rabattre sur la conserve)
  • 6 blancs de poulet
  • du piment de Cayenne en poudre
  • de la stévia (ou du sucre, mais c’est moins sain)
  • Et évidement sel/poivre

IMG_5301

Pour la pâte à fajitas:

  • 250 gr de farine (jusque là j’ai toujours utilisé de la farine de blé tout ce qu’il y a de plus classique, mais je compte tester avec de la farine de maïs étant donné que normalement c’est avec celle-ci que sont préparés les fajitas)
  • 50 ml d’huile
  • 130 ml d’eau additionnée d’1 c. à c de sel

On va commencer par la préparation:

Comme vous avez pu le voir sur la photo plus haut, on émince le poulet, les oignons et l’ail, et on coupe en petits dés les poivrons.

On fait revenir les oignons, puis l’ail, viennent après les émincés de poulet, on oublie pas de saler et poivrer. Quand le poulet a commencé à  légèrement dorer on rajoute les poivrons. Une fois le poulet est cuit on rajoute les tomates que l’on tente de faire « disparaître » à l’aide d’un couteau et d’une fourchette, ou sinon un très rapide coup de mixeur avant de les rajouter dans la sauteuse, c’est plus rapide mais plus de vaisselle sale.

On laisse la sauce tomate chauffer quelques minutes (2 à 3) et maintenant on la goutte au doigt et ça tombe bien vous en avez 5 sur une main pour différents tests sur le dos d’une cuillère, c’est là qu’intervient la stévia, elle va rectifier l’acidité des tomates au besoin, donc on ajoute une petite cuillère à café (ou moins ou plus, tout dépend de l’acidité, il vaut mieux y aller par toute petite quantité). Une fois atteint la bonne acidité (parce qu’il ne faut pas non plus que ce soit trop sucré hein, on équilibre juste) on va pouvoir épicer le tout.

Donc on prend son piment de Cayenne, et on y va, et alors là j’ai envie de vous dire c’est au goût de chacun, chez moi des fajitas ça déménage forcément on est pas là pour manger une sauce tomate, non c’est du tex-mex, il doit faire un minimum chaud dans ta bouche quoi, donc moi je mets une bonne cuillère à café.

Mais attention quand vous goûtez pour doser votre piment, il faut savoir que lorsqu’il va chauffer au court des minutes qui suivent son effet va s’intensifier. Ceci dit, si avant de servir vous vous apercevez que c’est trop fort, pas de panique rien n’est loupé, vous allez pouvoir rectifier le tir très simplement en ajoutant un peu de stévia, le sucré contrebalance le piment d’ailleurs lorsque vous mangez un plat trop épicé on conseille de boire du lait ou de mâcher de la mie de pain, mais en fait le sucre est bien plus efficace et radical 😉

Pendant que la sauce réduit, passons maintenant aux galettes de fajitas:

Dans un saladier on mélange la farine et l’huile à l’aide d’un cuillère en bois, on rajoute l’eau salée, et on travaille la pâte, puis on forme six petites boules égales les plus minutieuses feront comme moi et les pèseront pour qu’elles fassent toutes plus ou moins le même poids.

Ensuite on étale une boule et on la cuit sur une crêpière environ une minute de chaque côté, on réserve sur un plat et on fait de même avec les cinq autres.

On attend que la sauce réduise

IMG_5306

Une fois que c’est fait vous pouvez réchauffer les galettes de fajitas soit sur la crêpière comme mon mari le fait, soit 10 à 15 secondes au micro-onde comme personnellement je le préfère. Et ensuite vous connaissez la chanson, on dépose une quantité de garniture sur la galette, et on procède au pliage.

Vous êtes fin prêtes à déguster vos propres fajitas maison, qui n’ont rien ne comparable avec ce qui est vendu en grande surface, les faire est bien meilleur, et en plus ce n’est pas compliqué même pour les personnes qui ne cuisinent pas,

Bref J’adore

J’espère que cet article vous aura plu et ouvert l’appétit, on se retrouve dans quelques jours pour un nouvel article, en attendant, n’hésitez pas à commenter, et à vous abonner. D’ici là passez une bonne semaine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s