Cuisine·Salé

Une pizza, ça vous dit?

Le vendredi soir c’est le week-end qui commence, et chez nous pour le lancer, c’est soirée pizza obligatoire. Mais pour nous hors de question de se diriger au rayon frais ni surgelé, et ce pour plusieurs raisons. D’abord parce que vu la merdouille qui compose les plats préparés non merci, ensuite bonjour le prix, mais encore le goût franchement c’est pas génial du tout, et pour finir je vise la perte de poids donc hors de question de manger une pizza qui m’en ferai prendre, je préfère me diriger vers quelque chose que je prépare sans toutes les merdouilles avec de véritables ingrédients qui me donneront une pizza certes qui ne me fera pas perdre de poids, mais surtout qui ne m’en fera pas prendre. Donc pour éviter d’avoir une pizza qui me fasse prendre du poids je mise sur la classique jambon/fromage, mais sur laquelle je ruse en rajoutant deux œufs à la coque (puisque ces derniers sont un de mes alliés minceur).

Bref, maintenant que je vous ai raconté ma vie, et que je vous ai donné la garniture de ma pizza, vous aurez compris qu’aujourd’hui c’est la recette de ma pate à pizza que je vais partager avec vous.

Il nous faut pour 5 personnes avec un bon appétit:

  • 500 gr de farine pro à pizza moi je prends de la farine pro,  à défaut prenez de la de farine de blé 00
  • 5 gr de levure boulangère fraiche
  • 200 gr d’eau tiède
  • 10 gr de sel
  • 50 gr d’huile d’olive extra vierge première pression à froid

001 Ingrédients

Nos ingrédients sont prêt, on va pouvoir s’y mettre:

Dans la cuve du robot, on verse la farine, le sel, l’eau, et la levure. On pétrit à l’aide du crochet en vitesse lente donc 1 durant 4 minutes, puis en vitesse moyenne donc 2 sur le Kitchenaid durant 6 minutes.

002 après pétrissage
Après pétrissage

Passé ce délais la pate est bien homogène et se décolle des parois. On va donc repasser en vitesse 1, et ajouter l’huile d’olive petit à petit. Avant de rajouter un peu plus d’huile attendez que la pate l’ait absorbé, sinon vous allez avoir des difficultés pour arriver à mettre tout le volume d’huile, et vous serez contraint d’y renoncer et même de rattraper les choses en rajoutant de la farine. Ce qui, si ça devait arriver n’est pas une catastrophe en soit, votre pizza sera tout de même très bonne, mais ce ne sera pas celle qui vous auriez pu obtenir en prenant un peu plus votre temps.

003 Après huile
Après incorporation de l’huile

Quand la pâte n’a plus l’air gorgée d’huile, on va pouvoir la mettre dans un saladier recouvert de cellophane à reposer pour 24 à 48H au frigo, le mieux étant quand même 48H ça permet à la pate d’avoir le temps de lever, parce que comme vous avez pu le voir dans les ingrédients le ratio de levure est faible (et encore celui des pizzailo est bien plus faible). Et oui une bonne pate à pizza demande beaucoup de temps, c’est ainsi qu’elle développe toutes ses saveurs et son élasticité. Donc moi je la prépare le mercredi soir, ainsi le vendredi je peux enfin la travailler, et la préparer.

Une fois votre pâte levée, donc au bout de 48H au frigo:

004 après 48H
Après 48H au frigo

On va pouvoir corner la pate (la sortir de son récipient à l’aide d’une corne à pâtisser) pour la déposer sur la table ou le plan de travail. Avec nos mains farinées on va pouvoir la bouler, puis on la couvre d’un torchon et on va laisser ainsi la pate se détendre durant 30 minutes.

Une fois ce délais écoulé, on va diviser la pâte en 5 ou deux si vous préférez faire deux grandes pizzas à partager, et au fur et à mesure que l’on divise on forme une petite boule avec la part que l’on vient de créer. On va maintenant pouvoir étaler nos boules pour ensuite les couvrir avec des torchons et on va les laisser tranquille pendant 1H30/2H00. Oui c’est long, mais ça en vaut le coup, c’est tout ce temps qui va permettre à la pate une fois de plus de développer ses arômes.

Et pendant ce temps on va mettre le four à préchauffer sur chaleur tournante à 250°C avec la pierre dedans sur une grille placée à mi hauteur. Une fois le four chaud on laisse à la pierre une heure pour emmagasiner toute la chaleur dont elle a besoin, d’où l’utilité de mettre en route le four maintenant, ainsi votre pierre sera prête quand vos pizza seront bonnes à enfourner pour la pré-cuisson

Pour une cuisson optimale, le mieux c’est d’avoir une pierre à pizza mais si vous n’avez pas de pierre à pizza, contentez vous d’une plaque perforée recouverte d’un tapis Silpat, ou de papier sulfurisé. Pour celles et ceux qui souhaitent investir dans une pierre, sachez que l’épaisseur minimum requise est de 2,5cm, plus votre pierre est épaisse plus elle emmagasine de la chaleur, et meilleure sera la cuisson tant sur l’aspect que gustativement parlant, et olfactivement mon dieu on se croirait à la pizzeria. Moi j’ai acheté la mienne ici Avant je cuisais mes pizzas sur une plaque perforée, puis j’ai eus une pierre à pizza d’un cm d’épaisseur le résultat étant beaucoup mieux, mais depuis que j’ai ma pierre de 2,5cm c’est encore bien différent.

Ce qui est pas mal aussi c’est d’avoir des pelles à pizza, histoire de pouvoir manipuler les pates et les pizza garnies aisément, mais à défaut vous pouvez vous servir de grandes planches à découper, surtout si comme moi vous précuisez vos pates puisqu’ainsi votre planche n’a pas besoin de toucher la pierre donc aucun risque de les endommager toutes deux.

Le minuteur sonne, nos 90 minutes sont écoulées:

On va maintenant pouvoir précuire nos pates une à une durant environ 4 minutes. Attention durant ce temps d’attente, elles ont peut-être légèrement collé au plan de travail, alors pas de panique, on les décolle avec précaution et elles ne se déchireront ni ne se casseront pas. Pour savoir quand la pré-cuisson est terminée, il suffit d’attendre que le pate développe de grosses bulles d’air qui une fois refroidies s’affaisseront pratiquement totalement.

Une fois précuites, il est l’heure de garnir nos pizzas. Avant de garnir les pates, n’oubliez pas de placer vos pates précuites sur une pelle ou une planche, ça nous permettra une fois garnie de les transférer sur la pierre sans que ça ne devienne impossible à manipuler sous le poids de la garniture. Et pour déposer la pizza on s’aide d’une spatule en bois, tout comme pour l’en retirer après la cuisson qui aura une durée de 3 à 5 minutes suivant la garniture et l’épaisseur de votre pate.

Pour la garniture, je prends une boite de concentré que je verse dans un bol auquel je rajoute un peu moins que le même volume d’eau, je mélange bien, j’ajouter un « creux de main » d’épices à pizza et je mélange. Je répartis cette sauce sur les pizzas (généralement il m’en reste et je m’en sers pour agrémenter des émincés de blanc de poulet pour un repas ultérieur). Je place mes tranches de jambon, je mets mon gruyère, j’ajoute des champignons tranchés pour mon mari et notre fille, puis je parsème d’une pincée d’origan.

Nos pizzas sont prêtes à déguster, c’est à ce moment que moi je rajoute mes œufs coques que je viens vider dessus. Et si jamais vous avez vu trop grand, sachez que le lendemain vous pouvez les réchauffer quelques minutes au four, elles sont toujours aussi bonnes, pratiquement comparables à celles d’une pizzeria dixit mon mari. Mais il est plus que très rare qu’il nous en reste, faut dire qu’ici on en raffole tous

Bref, j’adore

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à me dire si vous aussi vous avez des petit plat rituel, si vous faites vos pizzas vous même ou non. On se retrouve dans quelques jours, d’ici là passez une bonne fin de semaine, prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s