Cuisine·Salé

La fougasse un grand classique qui fonctionne toujours

Quand on reçoit, ou qu’on ne sait pas quoi manger, qu’on a pas envie de se casser la tête, qu’on se fait un p’tit apéro avec ou sans alcool, la fougasse c’est le truc que j’aime faire.

Alors oui c’est pas ce qu’il y a de plus diététique ou de plus sain, mais faut être honnête c’est quand même beaucoup mieux que les chips curly et autre cochonneries qu’on avale par poignées sans s’en rendre compte ni être rassasié. Au moins la fougasse a le mérite de nourrir et d’apporter un réel effet de satiété, et en plus c’est bon marché, et alors quoi de mieux que de la faire soit même, c’est encore moins cher et comme toujours c’est bien meilleur.

Personnellement, lorsque j’en fais c’est comme lorsque je fais de la pizza, je prépare autant de pâte que j’ai de levure, et hop direction congel comme ça j’en ai d’avance, et lorsque j’en ai besoin je sors une boule le matin je la mets dans un saladier recouvert de cellophane et elle décongèle et monte toute seule bien sagement durant toute la journée, le soir venu je n’ai plus qu’à l’étaler la garnir et l’enfourner.

Bon passons à la recette, il faut:

500gr de farine

300gr d’eau

10gr de sel

20gr de levure fraiche

Donc avec un cube de levure, vous ferez deux fournées, et chaque fournée vous donnera deux fougasses. Après si vous avez faim ou êtes gourmands il vous faudra deux fougasses, sinon une suffira.

Alors commençons, on préchauffe le four à 210°c (th7). Dans la cuve du robot, comme d’habitude on met d’abord l’eau ce qui empêchera de se retrouver avec de la farine qui ne se mélange pas et reste bloquée dans le fond de la cuve, on rajoute le sel, par dessus on vient verser la farine et là on émiette grossièrement la levure. Avec le crochet on lance le petrissage en vitesse lente donc 1 durant 4 minutes, puis 6 minutes en vitesse 2. On récupère la pâte qu’au choix si on est de bons mangeurs on met directement à lever. Sinon on divise en deux pâtons, on en met un à lever à couvert sous cellophane et l’autre emballé de cello direction congel. Et comme il reste la moitié du cube de levure et qu’on ne veut pas le gaspiller et que prendre de l’avance est toujours un bon plan, on recommence la recette, pour pareil mettre deux nouveaux pâtons ou un seul plus gros, au congel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand la pâte a levé, (ou qu’elle a décongelé et levé durant la journée), on va pouvoir l’étaler au rouleau de la taille de votre plaque de cuisson pour moi c’est une plaque perforée recouverte d’un silpat, une fois la pâte étalée et posée sur sa plaque on la garni de lardons fumés, les gros, pas les allumettes ou après cuisson vous n’aurez plus grand chose sur votre pâte, on recouvre de gruyère râpé et on enfourne pour pour 12 à 15 minutes suivant votre four.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois sortit du four on coupe ou aux ciseaux ou à la roulette à pizza des petits carrés qu’on dispose dans un plat et il n’y a plus qu’à pinocher, bon appétit et/ou bon apéro les convives.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme je le disais, la fougasse a beaucoup d’avantage, ça plaît toujours, c’est pas compliqué ni onéreux,

Bref, j’adore

J’espère que l’article vous aura plû, on se retrouve bientôt pour un nouvel article, d’ici là soyez heureux, prenez soin de vous, et bonnes vacances à celles et ceux qui ont la chance d’y être.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s